Casse-bonbons

guillemetIl en rigolait, pouffait dans ses braies, tellement il trouvait les ceusses qui triment couillons comme chapons.

Puis il retournait à sa clique :

– La Cégété, la Haipho, la  Céhaiphedété, les pédagos… creux comme des pets, mes zoziaux ! Prout ! Du vent ! Du balai de chiotte ! Chlouf à la jaille ! Rien ces peaux de balle ! Des trous ! Des carpettes à trous ! Vlam ma botte dans le cul ! Vlam la porte dans la gueule ! Foutus propres à rien ! vous m’entendez charognes !

– T’es point très gracieux ! qu’a couiné l’un des nôtres. Si qu’y t’entendent leurs gayes y  vont renâcler, y vont descendre  sur eul pavé, et même qu’y foutraient le feu à ton Neuilly avec fifisse, et pis toi y te foutraient à la lanterne !

– Mon Neuilly !  Mon fifisse ! Choléra de peste ! Parle pas malheur Pet-de-Lapin, ça porte malheur ! Ça va pas ta santé ?  Mais y a pas de risques maudit minet ! Dans ma main qu’y mangent les bourriques du diable  ! Hue ! Hue ! au boulot les feignasses ! Et les ceusses qui gueulent façon putois, hop-la  président d’ une grosse commission ! Hop-la légion d’honneur !  Hop-la chef de télé ! Hop-la inspecteur académique ! Hop-la ambassadeur ! Quant à leur gayes, je leur fous les foies ! Délinquance ! Immigration ! Bagnole cramée ! Chômage ! Paf dans la tronche ! Tremblez guenilles !
C’est qui qui commande ? C’est qui qu’est chef ? Foutues chiasses ! C’est qui qu’est le roi dans ce bordel ? Vous m’entendez les bites ?

Là il rigole plus le colon ! Et hop toute la compagnie qui s’écrase !  Des courbettes ! Des révérences façon Versailles ! Ventres à terre ! Ça devenait un gros tas de barbaques, boudins mâles et femelles, humides puants.

– C’est qui qu’est le roi que je dis ? y redemande.

– C’est toi qu’est le roi , qu’a recouiné l’autre, sa tête dans un cul.

– J’aime mieux pour vos matricules !

Il pète de joyeuseté à plein boyaux. Tous les boudins de rigoler. C’était seulement une fausse alerte.

Casse-bonbons
Céline

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :